Eau de là

Eau de là est une création in situ mêlant danse, création sonore, et installations plastiques.

Chaque année, le Festival de l’Oh ! invite des artistes à travailler le rapport au territoire. À partir d’une thématique identifiée, ils ont carte blanche pour réinventer les quais, les berges, les ponts, les digues, des sites industriels, des ouvrages du réseau d’assainissement.

KMK, la compagnie de danse LLE et le compositeur sonore Nicolas Losson ont associés leurs écritures pour proposer une création spécifique pour le site de l’île du Martin Pêcheur à Champigny-sur-Marne : EAU DE LÀ.

Différentes perceptions du fleuve sont travaillées : comment le fleuve porte à la fois la dimension rituelle (le fleuve sacré du baptême, des corps enflammés rendus aux eaux du Gange) et la dimension quotidienne (de la promenade à la contemplation, de la dérive des pensées à celle des objets, de l’attente à l’action, de la pêche aux jeux d’enfants…) et comment ces deux dimensions s’entremêlent à chaque instant.

En filigrane est déroulée la symbolique des « passages » : de naissance et de mort, du jour à la nuit, de l’ombre à la lumière, du silence au son.

Ainsi les performances chorégraphiques, plastiques et sonores se font l’écho sensible de ces transformations et invitent le public à voir et à vivre une expérience intime, dans un temps suspendu...

Production

Co-direction artistique :
KMK (scénographie Véronique Pény)
Compagnie LLE (Chorégraphie Armelle Devigon)

Festival de l’Oh !
1 et 12 juin 2010 à Champigny-sur-Marne