Ailleurs à…
  • durée : multiples
  • type de lieu : quartier
  • jauge : variable
  • genre : promenades, film, installations…

Ailleurs à….

est une aventure artistique singulière, un cheminement sur plusieurs années et différents territoires, à l’écoute des paysages et de leurs habitants.

Chaque promenade est une incitation à la découverte, là où les cars de tourisme ne s’arrêtent pas, où on ne va que si on a « quelque chose à y faire », où l’on habite... Une géographie poétique, un ensemble d’expériences sensibles, un grand tissage où se mêlent les chemins et les rencontres, les paysages et les hommes. Une forme de patrimoine vivant transmis au quartier pour le faire perdurer. Nous agissons sur le réel en intervenant directement, par la carte du parcours, éventuellement par un accompagnement sonore, qui modifient perceptions et représentations du promeneur.

Les promenades se construisent avec le lieu, mais aussi avec ses habitants. Les rendez-vous réguliers nous invitent à prendre le temps de regarder, ressentir, écouter ce qui dans nos déplacements quotidiens nous semble trop ordinaire. Ce processus en évolution amène à découvrir les nombreux passages et chemins de traverses sillonnant la ville, par la promenade, pour créer une cartographie sensible de la ville. Il s’agit d’une représentation subjective qui s’appuie sur les sensations éprouvées pendant la marche. La promenade est utilisée comme processus d’exploration avant de devenir aussi un moyen de restitution.

Le travail de création s’échelonne de six mois à trois ans, selon les partenaires et les envies (nombre de parcours, actions culturelles, réalisation d’un film, photographies...). Le comité des promenades compte entre cinq et douze personnes.

À ce jour, vingt-six promenades ont vu le jour, dans six territoires différents.

Le comité des promenades à Couëron
Promenade découverte à Gourdan-Polignan
programme des promenades à Gourdan-Polignan
Promenade à Gourdan-Polignan
Promenades à Monplaisir
Promenade correspondances à Monplaisir

# Épisodes ailleurs à

Menée par la compagnie KMK depuis 2010, Ailleurs à… est une aventure artistique singulière, un cheminement sur plusieurs années et différents territoires, à l’écoute des paysages et de leurs habitants. Initié pour la résidence d’implantation à Nangis (77) de KMK, Ailleurs à… s’est déployé sur différents territoires, dans des périodes allant de cinq mois à trois ans. Une partie des vingt-six promenades créées jusqu’à aujourd’hui sont toujours actives chez les partenaires d’accueil.

  • Ailleurs à Fresnes (coproduction Des ricochets sur les pavés) – 2019 > . . .
  • Ailleurs à Châtillon (Théâtre de Châtillon) – 2016
  • Films d’animation à Dourdan (dispositif DRAC-SDAT) – 2015 > 2017
  • Ailleurs à Couëron (Service Patrimoine de la ville de Couëron et La Paperie) – 2015
  • Ailleurs à Monplaisir (La Paperie) – 2014 > 2016
  • Promenade Correspondance entre le 13e arr. de Paris et le Kremlin-Bicêtre (2r2c) – 2013 > 2015
  • Ailleurs à Gourdan-Polignan (Pronomade(s) en Haute-Garonne) – 2013 > 2014
  • Ailleurs à Nangis – 2010 > 2015

La promenade vue par KMK

La promenade est d’abord un outil d’exploration qui permet de découvrir la ville : éprouver physiquement sa géographie, ses circulations, ses agencements, ses contrastes. C’est aussi un moyen de rencontre et l’établissement d’un premier lien avec les habitants autour de leurs perceptions de la ville et de leurs récits. Enfin cela devient une composition, proposition artistique entremêlant différentes disciplines sur un parcours minutieusement établi.
La création d’une nouvelle collection de promenades se construit en trois étapes, au cours desquelles la promenade passe du statut d’outil à celui d’objet artistique. Il s’agit de s’imprégner et découvrir la ville en se promenant, habiter par des installations ou actes poétiques les espaces choisis pour enfin laisser une trace, pour faire vivre ces parcours à travers une Collection de Promenades : une forme de patrimoine vivant transmis aux habitants pour le faire perdurer.

Promenades expérientielles

Par la proposition Ailleurs à… KMK souhaite offrir aux habitants une approche renouvelée de l’espace publique. Il s’agit d’inviter à vivre le dépaysement au sein des lieux de l’ordinaire – quartier, ville ou village –, par un cadre d’attention permettant d’extraire le regard de sa routine. Cet environnement de vie, au sein duquel ils logent, socialisent, jouent, se nourrissent, se déplacent, travaillent peut alors prendre une dimension étendue, laissant plus de place aux sens, à la réflexivité et à l’imaginaire.

Accompagnement du renouvellement urbain

Au travers du processus ailleurs à, nous pouvons œuvrer, en lien avec les commanditaires, les partenaires et les habitants à la préparation et la préfiguration d’une démarche de maîtrise d’usage, tant en terme de conscientisation, d’exploration, d’appropriation que de projection des possibles de l’espace public. Notre démarche exploratoire peut porter une dimensions de diagnostique sensible, en terme d’usage des espaces publics et notamment de circulation.
Nous aspirons à favoriser une ouverture du regard sur les cadres de vie – architectural et humain – pour nourrir la conscience de la beauté et de l’intérêt de leur cadre de vie et plus largement de revitaliser l’imaginaire des individus et de la ville.. Nous cherchons également à catalyser l’expertise d’usage des parties prenantes et donc leur statut d’acteurs citoyens pleinement capables au sein de la collectivité.

Promenade correspondance

Promenade correspondance

La promenade Correspondances est un parcours sonore qui met en résonance des extraits littéraires et des lieux du quotidien. Par quelle mystérieuse association d’idées, un lieu, parfois un détail du paysage peut nous ramener à un souvenir de lecture ?

Cheminez en solitaire. La musique accompagne vos pas et les textes choisis vous emmènent à la rencontre des lieux indiqués sur la carte. Propice au lâcher prise et à la flânerie, ce parcours sonore met en écho des lieux du quotidien et des extraits de textes littéraires. La création plonge le promeneur dans un univers sonore composé pour rythmer sa marche. Son casque diffuse une création sonore faite de petites histoires contées par une comédienne et d’ambiances mêlant mélodies et bruits récoltés in situ. Cette promenade plonge le promeneur dans une bulle, un univers poétique entre réalité et imaginaire.
Les Correspondances sont pensées en écho au parcours.

Ébauche de la carte de Monplaisir
Découverte de Monplaisir
La carte de Monplaisir et ses concepteurs
Première présentation de la carte
Les cartes des promenades
Promenades à Monplaisir

Cartographie

Après la phase de découverte de la ville et la collecte des parcours tracés à la main par chaque Promeneur/explorateur, une “carte mémoire” est tracée par un artiste plasticien. Elle rend compte de l’ensemble du territoire et exprime de façon sensible les dédales et détours qui le compose. Puis vient le tour des cartes de Promenades qui vont constituer la Collection.
Les Promenades cartographiées constituent à la fois le cœur et l’articulation du projet. Chacune a sa particularité et ses détails insolites guident le regard là où on ne s’y attend pas. Elles permettent au promeneur de déambuler individuellement à son propre rythme. Une attention toute particulière est apportée à la conception et fabrication des cartes. C’est un objet artistique à part entière, une carte sensible, qui n’est pas forcément à l’échelle, n’indique pas le nom des rues, mais restitue à sa manière, expressive et détaillée la géographie des lieux. Ces promenades sont destinées à se prolonger dans le temps, au-delà même de la présence des artistes. Elles sont donc transmises aux partenaires du projet qui pourront les faire vivre à leur tour.

Le comité des promenades à Châtillon
Le départ des promenades
Le comité, place de l’Europe, Monplaisir
Le comité des promenades à Monplaisir, Angers
concert au comité des promenades à Gourdan-Polignan
Le comité des promenades à Gourdan-Polignan

Comité des promenades

Espace éphémère, lieu fixe ou nomade, Le Comité
 des Promenades est facilement identifiable grâce à 
sa palissade et ses cabanes rouges. Son ouverture est annoncée comme un événement où l’on accueille les promeneurs dans un espace d’hospitalité et de convivialité. L’équipe KMK y présente l’ensemble de la Collection de Promenades. Comme dans un syndicat d’initiative, jouant ainsi avec la notion de tourisme de l’ordinaire, 
elle informe et conseille le public sur chaque parcours.
Également lieu d’exposition et d’ateliers, la construction de la création y est partagée, retracée et activée par les membres de la compagnie. On y retrouve l’ensemble des étapes de travail des promenades

Portrait photographique d’une ville

Avec l’arrivée d’un photographe dans l’équipe KMK en 2013, des portraits de la ville sont réalisés tout au long des résidences. Nous retranscrivons ainsi l’identité du territoire à travers ses lieux et 
ses habitants. De façon durable (cartes postales) ou éphémère (affiches collées à même les murs...), ces photos sont un écho au territoire, pouvant constituer une promenade visuelle, sorte de mise en abîme de la ville dans la ville.

Ailleurs à, le film

Réalisés en “stop motion” (technique de tournage image par image), les longs et courts métrages Ailleurs à … mettent en scène un banc 
de la ville monté sur roulettes qui circule de lieu en lieu, et transporte sur son dos les curieux rencontrés sur le tournage. Vecteurs de rencontre, les films sont aussi le meilleur outil pour garder une trace d’une globalité. Ils sont ensuite projetés en plein air, parfois dans le cinéma de la ville, disponibles à la médiathèque, ils sont offerts aux participants du projet.

  • Ailleurs à Fresnes (en cours)
  • Ailleurs à Dourdan
  • Ailleurs à Monplasir
  • Ailleurs à Nangis