XMasquer le texte

Troisième cadre

III – En façade

Droite : Bruit très fort de la ville… Violence des sons… Agression. Mixé au plus fort.

Gauche : La voix d’Is qui respire avec difficulté… Souffle très présent, articulation étrange, comme asphyxiée.

Bruit de sonnette ou de toc toc toc à la porte… De loin je viens D’Is je suis… Reflets de face moi je vous vois… Rien vous ne voyez rien… Pourtant si près de vous… Je suis… Ah… Asphyxie … Ici… Trop de bruit… Silence ! pour que je passe … Trop de bruit vous faites trop de bruits derrières ces murs… Ici je passe de l’autre face recevez-moi : écoutez-moi ! Quelqu’un de cette de ville peut-être entendre la voix d’Is… Je mange mon dernier poème : le Silence !…
Soudains… Silence.

© Bagheera Poulin

TAfficher le texte