XMasquer le texte

Sixième cadre

VI - Débaignade…

Gauche : Son d’un plongeon à l’envers au ralentit… Qui finira sur un plouf aspiré…

Droite : Moi… Engloutie sous les flots… Haut du bas… Corps souterrain dont la voix échappée vous enseigne… Flot qui dévoile un projet dans le temps éternel…. Vivante encore… Malgré toutes mes peines et les silences qui me noient… Ma voix de l’amour… Témoin de la sagesse… Secret savoir antique d’une citée endormi au sein du cycle de la vie. Condamnée sous les flots pour avoir trop aimé… être dépravée comme ils disent… Ceux qui ont tué ma beauté ma nature… Immortelle…Je reviens jusqu’à vous… Pour vous… J’ouvre un chemin du fond des âges… Pas du tout sage… Rires… À la mode ! Dans le vent ! À la page… Je sors … Je suis en âge… Et en ville… J’arrive

© Bagheera Poulin

TAfficher le texte