XMasquer le texte

Douzième cadre

XII – Trouver son assise…

Merci d’être cher à ma chair… Chère âme sœur de mes fesses : ¨être ainsi : tranquille et sage… Patient et beau, immobile image : toujours prêt à me recevoir… Me revoir… Qu’ici, revenant d’Is… je puisse me poser… Pour le plus doux des temps… Ainsi lovée dans votre confortable corps… Qu’ici soit ma patrie… Merci cher canapé… Et que nos cœurs « mailés » savourent cette simple question d’amour : toute une vie entière : dans ce jardin ouvert…Où ? Vers… Ouvert… Ou, vers ! Ouh ! Je suis vert…

© Bagheera Poulin

TAfficher le texte