Accueil > Points de Fuite > Vieux Condé > Septième cadre
XMasquer le texte

Septième cadre

Quoique tu fasses, il dit, il y a des choses impossibles
Des trucs inatteignables
Même que tu voudrais
Même que tu te donnerais les moyens depuis poh poh la nuit des temps
Même que tu t’y attellerais comme la mouche s’accroche au cul de la vache
Pas que, il dit, je crois au destin
Dieu et tout le bastringue
Ouah non putain quelle saloperie cette histoire de vie après la mort
Tout ça pour t ‘amener à supporter ta pas vie avant la mort
Pas que il y ait fatalité, non,
Bidule inéluctable des vieux grecs et leur « Cropole » et le Saint Frusquin
Mais que seulement t’es pas fait pour
Fabriquer idoine, il dit
Que t’aimerais bien
Mais qu’il vaut mieux que tu bazardes l’idée sinon tu la garderas ta vie durant comme une laisse de chien
Voilà quoique tu fasses, il y a des choses hors de portée
Tu peux les voir, pas plus.
Un peu idem pour les femmes, il dit
Il y en a avec qui ça
Et d’autres non.

texte © Bruno Allain
son © Simon Paris

TAfficher le texte