XMasquer le texte

Samedi 27 mai 2006

Sixième épisode

Je suis marron. De café au lait, je passe au mordoré. Ça y est, les amis, ça décante.
L’eau te glace. La chose t’emmène vers les profondeurs. Elle a réussi, tu ne sais comment, à dégraffer ton gilet de sauvetage orange. Celui-ci est sûrement réapparu en surface, dérisoire sans personne dedans. Tu imagines les commentaires là-haut :
— Qu’est-ce qui lui est arrivé ?
— Il ne voulait pas le mettre.
— C’était un gros con !
— Ouais, avec des pieds de plomb.
— Il savait nager, non ?
— Moi, je l’aimais bien.

Déjà, ils parlent de toi à l’imparfait. Tu essaies de garder la tête froide.
La chose te tire encore. L’eau est si trouble qu’elle demeure invisible. Même ta main enserrée avec fermeté est passée de l’autre côté du miroir. A moins que ? Cette ombre claire, là, devant... Tu t’étonnes de ne pas avoir peur. Tu t’étonnes de rester calme. Calme ? Non, ce n’est pas le mot qui convient, anesthésié plutôt. Une anesthésie furieuse car enfin bon quoi merde il va bien falloir que tu respires. Tu es en apnée depuis une éternité. Tu exploses de l’intérieur. Un instant, l’image d’un visage hurlant traverse ton esprit, un cri démesuré venu du fond des cellules. Ton corps se révulse. Tu as tout juste le temps de te rendre compte que l’eau trouble est devenu limpide. Des lumières pastel décrivent des arabesques vertes, violettes, orangées. Et là, tu n’en peux plus. Tu ouvres une bouche immense et tu gueules, une gueulante à l’envers, alors que le flot s’engouffre dans tes poumons.
Aaaah !
Il y a parfois des miracles. Si, si. Tu ne meurs pas. Malgré toute cette eau qui t’envahit, tu respires. Te serais-tu métamorphosé en poisson ? Même pas. Tu inspectes ton corps. Tu n’as pas changé. Et pourtant...
En revanche, le spectacle qui s’offre à tes yeux est à couper le souffle. Kamiekaa, voilà le nom qui s’inscrit dans ta tête avec un rond comme une bulle, l’un au dessus du M, l’autre du dernier A. Etrange. Kamiekaa ! La ville lumière, là, en-dessous.

© Bruno Allain

TAfficher le texte