XMasquer le texte

Mercredi 24 septembre 2003

Mercredi, 24 septembre

En revenant à St Martory, j’ai enfin compris - il m’en aura fallu du temps – pourquoi la Garonne, elle était en colère de temps à autre. J’ai enfin compris qu’elle est comme le reste de la planète : asservie. Asservie aux désirs des hommes de « toujours plus ». Toujours plus de confort, toujours plus de vitesse, toujours plus de sécurité, toujours plus de tout, désir bien légitime mais qui se fait au mépris total de notre maison à tous, de notre petite boule d’eau et de terre perdue dans l’immensité noire.

© Jean-Luc Letellier

TAfficher le texte