XMasquer le texte

Dimanche 14 septembre 2003

Dimanche 14 septembre 2003

Nos sangs devrait-on dire puisqu’il y a le rouge, plein de vie et d’oxygène, plein d’espoir et de joie, le sang qui nous donne envie d’être bon, de faire plaisir, de sourire et puis l’autre, le bleu, qui charrie toutes nos mauvaises pensées, toutes nos petites misères, toutes nos colères. La Garonne, vois-tu, c’est un peu l’inverse de nous, tout son corps c’est une veine. C’est vrai, au plus haut elle est faite de milliers de petites artères qui ruissellent d’un peu partout et puis progressivement elle devient une et unique, une grande veine qui s’élargit de plus en plus. Mais si au départ elle est pure et transparente, quand elle arrive, ici, sous le pont… Et ça c’est une autre histoire.

© Jean-Luc Letellier

TAfficher le texte